Revenir à L’expertise collective

Calendrier et livrables

Contrairement à une expertise classique, cette expertise collective présente l’originalité d’être conduite en 3 phases et de donner lieu, à chacune de ces étapes, à un ou plusieurs livrables.

 

 

 

 

Phase 1

 

 

 

 

De septembre 2014 à avril 2015

 

 

 

 

Phase exploratoire des questions opérationnelles

Cette phase avait pour objectif de faire le point sur les connaissances et les méthodes utilisées en France dans le cadre de la gestion opérationnelle des effets cumulés des retenues d’eau. Elle s’est appuyée sur l’analyse de la littérature opérationnelle disponible et sur la rencontre et le témoignage des gestionnaires et opérationnels, lors de visites terrain.

Un rapport préliminaire a été rédigé à l’issue de cette phase afin d’expliciter, au regard de la problématique et des pratiques déjà existantes, les éléments méthodologiques que l’on peut considérer comme acquis, les incertitudes et les points qui font divergence.

 

 

 

 

Phase 2

 

 

 

 

De mai 2015 à avril 2016

 

 

 

 

Expertise Scientifique Collective  classique (ESCo)

Cette phase était basée sur l’analyse de la littérature scientifique internationale. Elle a abouti à un rapport, compilant les résultats des lectures menées par les experts dans chaque discipline et comportant l’ensemble des références analysées.

Un rapport de synthèse, d’environ 80 pages, reprend les résultats essentiels issu de ce rapport. Un résumé exécutif compile également ces résultats.

Un colloque de restitution, a permis de présenter les conclusions de cette expertise scientifique collective.

 

 

 

 

Phase 3

 

 

 

 

De mai à octobre 2017

 

 

 

 

Proposition d’éléments méthodologiques

Cette troisième et dernière phase a pour objectif d’aboutir à la proposition d’éléments méthodologiques opérationnels pour aborder l’évaluation des effets cumulés des retenues, en s’appuyant sur les résultats des phases précédentes.

Elle donne lieu à un document, le plus opérationnel possible, pour aider à l’instruction des projets de nouvelles retenues d’eau.

Cette phase a d’abord été amorcée avec l’organisation d’un séminaire de travail réalisé en avril 2016 avec des acteurs opérationnels (Bureaux d’étude, Services de l’Etat). Des séminaires en région, à l’automne 2016, ont permis d’avancer dans l’élaboration de ce cadre opérationnel.

Une première version du guide est diffusée en octobre 2017. Elle servira de support à un appel à projets lancé par l’AFB début 2018 pour valider la démarche et les éléments méthodologiques qu’elle propose, et permettre d’aboutir à une version consolidée du guide à l’issue de l’AAP.

Retenue de Charros ( Bassin versant du Midour)(2)  Réserve de substitution de Sainte Gemme la Plaine (Bassin versant de la Vendée)(3)

A gauche : Visite terrain sur la retenue de Charros 
Bassin versant du Midour
A droite : Visite terrain sur la retenue de substitution de Sainte 
Gemme la Plaine - Bassin versant de la Vendée
(B.Leblanc_Irstea)